COVID-19 : Le Groupe Sofirex vous informe !

Dans ce contexte de crise sanitaire, le Groupe Sofirex souhaite vous tenir informé des différents dispositifs et mesures prises par le Gouvernement.

C'est pourquoi, et conformément à nos engagements, nous mettons à votre disposition cette page d'actualité mise à jour au fur et à mesure de l'évolution de la situation.


CORONAVIRUS : Comment faire face à la crise ?

Avec l’épidémie de coronavirus, les entreprises sont confrontées à des problèmes d’organisation du travail et à des difficultés économiques inédites. Tout en organisant notre lutte collective contre la dissémination du virus, le gouvernement vient de prendre des mesures pour les aider à surmonter cette crise d’une ampleur sans précédent. Présentation de ces mesures de soutien fiscales, sociales et financières. Cliquez ici pour découvrir ces différentes mesures.

Attention, nous nous apercevons que le nombre de dispositifs de fraudes augmentent mais il en est de même sur la diffusion de fausses informations par des personnes malveillantes. Soyez vigilants !

 

SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET AUX SALARIES

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement a annoncé une première série de mesures destinées à venir en aide aux entreprises et aux salariés. Pour renforcer les mesures déjà annoncées, le Président de la République, Emmanuel Macron, a ajouté des mesures supplémentaires que nous vous invitons à découvrir en cliquant ici.

Une subvention pour les TPE et les PME :

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du Covid-19 au travail; l'Assurance Maladie - Risques professionnels propose la subvention "Prévention COVID". Si vous avez investi depuis le 14 mars ou comptez investir dans des équipements de protection, bénéficiez d'une subvention allant jusqu'à 50% de votre investissement.

Pour en savoir plus sur les conditions pour bénéficier de cette subvention, cliquez ici.

Ronnais Agglomération crée un Fonds communautaire de solidarité :

En complément du Fonds National de Solidarité mis en place par l'Etat et les Régions, Roannais Agglomération a créé un Fonds communautaire de solidarité doté de 5 millions d'euros, qui permettra le versement d'une aide de 1000 € / bénéficiaire : petites entreprises, commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut (société, entrepreneur individuel, association...) et leur régime social et fiscal (y compris micro-entrepreneurs) - implantés sur le térritoire communautaire.

Les demandes peuvent être adressées en ligne sur le formulaire disponible depuis le 15 mai. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide, cliquez ici.

Protocole national de déconfinement :

Le Ministère du Travail a publié un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles.
Ce protocole précise la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place. Il vient en complément des guides métiers présentés précédemment, et disponibles sur le site du Ministère du Travail. Pour consulter le protocole national de déconfinement, cliquez ici.

Des fiches conseils, par métiers, pour lutter contre le Coronavirus :

Le Ministère du Travail a mis en place des fiches conseils destinées aux employeurs pour assurer au mieux la protection et la sécurité de leurs salariés. Ces fiches, sous forme de kit, vous apporteront les clés essentielles pour maintenir une activité adaptée et sécurisée pour vos salariés. Pour consulter les différentes fiches conseils, par métiers, cliquez ici.

Mesures d'urgence Covid-19 : Les régions mettent en place un Fonds régional d'urgence :

Les régions AUVERGNE-RHONE-ALPES et BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE proposent de nombreux accompagnements auprès de diverses professions sous forme de prêts mais également des aides sous formes de subventions. Pour obtenir plus de précisions sur les différentes aides, cliquez ici.

Modification des primes Macron :

La loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19 du 23 mars 2020 autorise le Gouvernement à prendre par ordonnances toute mesure relevant du domaine de la loi, afin de faire face aux conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l'épidémie.

Dans ce cadre une ordonnance modifiant la date limite et les conditions de versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat a été adoptée. Pour consulter les conditions qui ont sensiblement évolué, cliquez ici.

Cybersécurité et Covid-19 : Pourquoi faut-il redoubler d'attention?

L'usage numérique étant amplifié par les mesures de confinement, les cybercriminels cherchent à profiter de la crise en jouant notamment sur les peurs et la précipitation. La vigilance est donc de mise. Pour déceler quels sont les principaux pièges à éviter et être en mesure de pouvoir limiter les risques, cliquez ici.

Comment gérer l'activité partielle dans votre entreprise :

L’actualité sociale ne cesse d’être bousculée par de nombreuses ordonnances et décrets publiés afin de permettre aux entreprises de s'adapter à la situation exceptionnelle que nous traversons. La situation n’est pas figée et il est fort probable que de nouveaux textes viennent chambouler les mesures suivantes. En attendant, nous vous transmettons l'ensemble des mesures en vigueur à ce jour en matière d'activité partielle dans notre dernière "Actualité sociale". Cliquez ici pour la consulter.

Plan d'urgence pour l'économie en Auvergne-Rhône-Alpes :

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé la semaine dernière, dans un communiqué de presse, les dispositifs de soutien aux entrepreneurs, artisans, agriculteurs, professions libérales qui subissent les conséquences de la crise sanitaire qui affecte notre pays. C'est pourquoi un plan d'urgence sera mis en place dans notre région pour pallier les pertes économiques à venir. Cliquez ici pour consulter le communiqué de presse.

Bénéficier de l'aide de 1 500 € du Fonds de solidarité :

L'Etat a mis en place, avec les Régions, un Fonds de solidarité pour le mois de mars qui permettra le versement d'une aide défiscalisée de 1 500 € aux plus petites entreprises, aux indépendants, aux micro-entrepreneurs et aux professions libérales touchés par la crise du Coronavirus. Cliquez ici pour savoir qui est concerné par ce fonds de solidarité.

Bénéficier du prêt de trésorerie garanti par 'l'Etat :

Dernièrement, l'Etat a mis en place un "Prêt de garanti ". Ce dernier a pour objectif de vous garantir un prêt pour soutenir la trésorerie de vos entreprises. Ce prêt peut aller jusqu'à 25% de votre CA de 2019. Cliquez ici pour consulter les modalités et démarches à suivre pour pouvoir bénéficier de ce prêt.

La gestion des loyers commerciaux :

Délais de paiement des loyers commerciaux et pénalités
Une ordonnance, entrée en vigueur le 2 avril, encadre les sanctions encourues par les entreprises qui ne sont pas en mesure de payer, pendant l’état d’urgence sanitaire lié à l’épidémie de Civid-19, leurs loyers. Cliquez ici pour être informé des mesures gouvernementales en vigueur concernant la gestion des baux commerciaux

Continuité de l'activitié / obligation de fermeture

En effet, selon les dernières informations de la DIRECCTE, deux cas d’arrêts d’activité différents sont à distinguer :

  • Pour les sociétés qui ne sont pas concernées par les interdictions d’ouverture mais qui ont une activité fortement ralentie du fait de l’absence de livraisons et de commandes pour maintenir une activité à ses salariés : l’activité partielle se justifie. Par exemple, un garage peut effectivement être mis en activité partielle s’il n’a plus les commandes clients nécessaires (clients confinés), ou plus les stocks : il l’indiquera dans sa demande d’activité partielle.
     
  • Pour les sociétés qui ont fermé mais qui pouvaient poursuivre leur activité (clients, stocks suffisants), nous les encourageons à adapter leur organisation, dans le respect des mesures de sécurité sanitaire et de protection des salariés. Ces entreprises pourront bien sûr faire une demande d’activité partielle, pour tenir compte de l’impact du covid19, mais dans une moindre mesure - puisque leur activité serait maintenue et non arrêtée : la demande d’activité partielle pourra par exemple concerner une partie des salariés, ou bien tous les salariés mais pour une part de leur temps de travail.
     

En somme, c’est donc, au cas par cas, que chaque employeur doit voir si les conditions dans lesquelles il se trouve, lui permettent de poursuivre son activité. Et, à chaque employeur d’analyser comment maintenir son activité et à quelle hauteur celle-ci peut l’être.

Plan d'étalement des créances / assurance perte d'exploitation

Vos partenaires bancaires se sont mobilisés dès les premiers jours. Même si de nombreuses banques ont décidé de reporter les échéances d’emprunts de plusieurs mois, nous vous conseillons de prendre contact avec eux, si ce n’est pas déjà fait, pour étudier les possibilités qui s’offrent à vous.

Enfin en cette période compliquée, certains d’entre vous vont subir de fortes pertes d’exploitation. Certains contrats d’assurances peuvent couvrir ce risque épidémique. C'est pourquoi, nous vous conseillons de lire attentivement vos conditions afin de vérifier si une couverture pour perte d’exploitation face à une épidémie existe. Nous sommes bien évidemment à votre disposition pour vous aider sur ces sujets.

Qui sont les personnes fragiles ?

Suite au renforcement des mesures visant à prévenir la propagation du virus, le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu un avis établissant des critères de vulnérabilité et permettant d’identifier des personnes dont l’état de santé conduit à les considérer comme présentant un risque de développer une forme sévère de la maladie. Cliquez ici pour consulter la liste des critères de vulnérabilité.

 

VIE DU CABINET

Depuis le lundi 11 mai, les bureaux de Roanne et de Charlieu ont rouvert leurs portes. Ainsi, nos bureaux seront ouverts du lundi au vendredi aux horaires habituels, mais uniquement sur rendez-vous, et notre standard téléphonique sera également assuré sur ces mêmes plages horaires.

Les sas d'entrée sont toujours équipés de caisses pour assurer le dépôt et la récupération des documents comptables tout en minimisant le risque de contact physique.

Le télétravail reste toutefois privilégié pour nos équipes. Par conséquent, les collaborateurs et les associés du Groupe Sofirex, restent joignables par mail ou par téléphone, afin d'être toujours plus à vos côtés.

Dernière mise à jour effectuée le 19/05/2020